TOLÉRANCE DE L’HOMOSEXUALITÉ,BOUBEYE MAIGA POUSSE LE CLAN HAIDARA À ÉCARTER L’IMAM DICKO DU HAUT CONSEIL ISLAMIQUE

Après le lancement d'alerte de l'imam Dicko contre le projet du pouvoir IBK d'instaurer la théorie des genres (tolérance de l’homosexualité) dans le système éducatif Malien,le premier ministre Boubeye Maiga s'active dans les coulisses pour persécuter le religieux Dicko et semer la division au sein de la communauté musulmane.De la distribution d'argent aux médias pour soutenir le gouvernement dans son projet à l'interdiction des locaux du conseil islamique à Mamoud Dicko,tous les moyens sont bons pour punir le religieux.

Depuis le lancement des travaux du comité de réflexion sur la sexualité dans les écoles au Mali,la situation est très tendue entre le pouvoir IBK et les religieux.Dénoncée par l'imam Dicko à travers la publication des documents relatifs aux travaux du comité pédagogique réuni à Segou, la reforme du gouvernement a finalement été ajournée sous la pression populaire.

DES AGENTS DE L’AMBASSADE DES PAYS-BAS EN COULISSE POUR LA CREATION D’UNE ASSOCIATION D’HOMOSEXUELS AU MALI

Après un appui budgétaire au gouvernement Malien pour la mise en œuvre de la reforme, la représentation diplomatique des pays-bas s'active discrètement pour la création d'une association d’homosexuels au Mali.C'est ainsi que deux agents de l'ambassade de Hollande ont reçu le dimanche 16 décembre à 18H au bar APALOZA du quartier du fleuve de Bamako 15 homosexuels dont 6 femmes.L'ordre du jour a porté sur la création d'une association des homosexuels financée par l'ambassade des Pays-Bas.

LE PREMIER MINISTRE DISTRIBUE DES ENVELOPPES AUX HOMMES DE MEDIA PROCHES DU POUVOIR POUR SOUTENIR LE PROJET

Sur ordre du premier ministre Boubeye Maiga,des enveloppes de 350.000 CFA ont été distribuées à 21 personnes dont des journalistes,des activistes et des animateurs de radio tous proches du pouvoir afin qu'ils défendent le gouvernement contre les agissements du monde religieux opposé à la reforme.Les fonds ont été remis par le directeur des programmes pédagogiques du ministère de l'éducation nationale.

POUR PUNIR DICKO, BOUBEYE MAIGA POUSSE LE CLAN HAIDARA À EJECTER L’IMAM MAMOUD DICKO DU HAUT CONSEIL ISLAMIQUE DU MALI

Pour contrer l'initiative du pouvoir IBK sur la tolérance de l'homosexualité au Mali,les associations religieuses ont lancé des activités de protestation à travers le pays.C'est ainsi qu'une grande rencontre était prévue ce dimanche à Bamako au palais de la culture malgré le boycott des non wahhabites du haut conseil islamique.Les participants n'ont finalement pas pu accéder à l’intérieur de la salle de conférence suite au blocage de l'édifice par le pouvoir.
Sur instructions fermes du premier ministre Boubeye Maiga, le ministre des cultes Thierno Hadi Diallo a demandé aux leaders du regroupement des leaders religieux conduites par le prêcheur Haidara d'interdire l'accès au bureau du haut conseil islamique du Mali au président de l'institution Mamoud Dicko à partir du lundi 24 décembre 2018.
D'autre part,le pouvoir IBK s'apprête à aider des leaders religieux pour l’organisation en janvier 2019 d'un congrès extraordinaire pour chasser l'imam Dicko de la présidence du haut conseil islamique du Mali.

A l'instar des pays occidentaux où le débat sur la loi du genre a suscité beaucoup de controverses,le pouvoir IBK semble se lacer dans une impasse totale avec le risque de semer définitivement la rupture avec la communauté musulmane du Mali.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :