TENTATIVE D’ASSASSINAT DU MARÉCHAL MADOU, LE CELÈBRE CHRONIQUEUR QUI FAIT TREMBLER LE POUVOIR IBK

Dans un contexte de révision constitutionnelle largement rejetée par la majorité des Maliens , la dégradation du climat politique dans le pays monte d’un cran .Des tentatives d’intimidation se multiplient pour faire taire les contestataires.Une pratique digne des états dictatoriaux et contraire aux règles démocratiques.

Le plongeon dans la violence politique a commencé la semaine dernière devant la chaîne de télé ORTM où des groupuscules violents s’apparentant à une milice privée ont semé la terreur contre les manifestants du collectif ‘ Antè a bana ‘ venus demander la démission du directeur de la chaîne publique et dénoncer le  traitement partisan de l’information.Deux jours plus tard c’était le saccage de la voiture de la femme du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé pendant qu’elle assistait à un enterrement à Bacodjicoroni golfe.

Hier soir, le célèbre cyberactiviste maréchal Madou qui fait des chroniques contre les dérives du pouvoir est tombé dans une ambuscade dans son quartier à Bouloukassounbougou.Assis dans sa voiture, des inconnus ont tiré plusieurs balles  à bout portant en ciblant directement sa poitrine.L’intention était visiblement de le tuer.Transporté à l’hôpital du mali, sa vie ne serait pas en danger pour l’instant.Une opération interviendra dans la journée pour extraire les balles de son corps.Ses partisans se sont massés devant le centre hospitalier pour le soutenir

Dans sa chambre d’hôpital, le chroniqueur a déclaré à ses proches : « j’étais au téléphone, j’ai pu comprendre, avec des douleurs légères que ma poitrine saignait ».Les forces de l’ordre étaient massivement devant l’hôpital .Le ministre de la sécurité ainsi que son homologue de la communication venus sur place  ont été hués et insultés par les partisans du chroniqueur en colère.Cette pratique condamnable doit être bannie du jeux démocratique au Mali.Une enquêtte impartiale devra être menée pour arrêter et punir le coupable de cet acte ignoble dont les commanditaires se cachent probablement dans les sphères du pouvoir.

Africa-Kibaru

Facebook Comments

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :