SEIZE VÉHICULES 4X4 BLINDÉS DISTRIBUÉS ENTRE CHEFS MILITAIRES FAMA ET DE L’AZAWAD, PLUSIEURS MILLIONS CFA MIS SUR TABLE, LE POUVOIR MET LE PAQUET POUR ACHETER LE SOUTIEN DE LA HIÉRARCHIE MILITAIRE POUR 2018

Après 4 années de mauvaise gouvernance et un bilan chaotique, le président IBK, incertain de ses chances de succès aux présidentielles de 2018, se lance dans une frénésie de dépense en distribuant sans compter l'argent public pour acheter des ralliements à sa candidature.Dans cette fuite en avant, rien ne lui semble trop cher pour atteindre son objectif.

C'est ainsi que le bureau politique du RPM présidé par Bocary Tereta s'est réuni hier pour échanger sur les préparatifs d'un mega meeting prévu le 8 octobre au stade Modibo Keita pour soutenir les actions du président IBK.Au terme de cette réunion, un slogan a été adopté: ''IBK homme de paix, homme de dialogue, IBK homme engagé dans le rétablissement du Mali''. Cette grande messe politique sera aussi l'occasion pour la majorité présidentielle de montrer son soutien indéfectible aux forces armées maliennes.

Le chef d'état major général des armées, le général Bemba Moussa Keita, a promis une forte présence de la hiérarchie militaire pour recevoir les compliments de la majorité présidentielle à cet évènement du 8 octobre.Certains observateurs voient dans cet engouement des généraux un retour d'ascenseur suite aux divers cadeaux et argent que le pouvoir IBK n'hésite pas à les octroyer.C'est ainsi qu'au mois de septembre dernier, le président a offert 16 véhicules 4x4 blindés aux chefs militaires FAMA (sécurité militaire,police,garde républicaine,gendarmerie, armée de l'air,armée de terre, génie militaire,transmission, sécurité d'état etc...) mais aussi ( chose étonnante) au chef militaire de la coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) et à son adjoint..Ces gros V8 blindés coûtent 63 millions CFA pièce, ce qui fait une petite fortune pouvant construire des maternités, des forages ou des écoles dans les zones rurales du pays.Selon les cadres du RPM, les chefs militaires sont déterminés à soutenir ouvertement IBK pour les présidentielles de 2018.


Ce V8 blindé est celui du directeur général de la police.

En ce qui concerne le meeting du 8 octobre, le cabinet du président a débloqué la somme de 50 millions CFA pour faire face aux frais d'organisation.Sur cette somme, le bureau politique du RPM a décidé de partager par commune, la somme de 3 millions CFA au profit des militants RPM en vue de confectionner des pancartes et autres gadgets.Le premier ministre a donné 10 millions, le président de l'assemblée nationale 2 millions, ces sommes seront affectées à des animations folkloriques.Les partis alliés qui n'ont pas de ministres au gouvernement recevront 500.000 Cfa et ceux qui ont un représentant au gouvernement devront récupérer leurs dotations directement auprès de leurs ministres.Les directeurs de service sont également sollicités.Etait présent à cette réunion du RPM le directeur de l'ORTM Sidiki N'Fa Konaté réputé spécialiste dans la propagande du pouvoir, il a promis de faire une large couverture de l'évènement que l'ORTM diffusera pendant une semaine.

L'association des griots, les familles fondatrices de bamako,l'association des chefs de quartier et 13 associations musulmanes passeront retirer leurs enveloppes au siège du RPM pour faire davantage de mobilisation.Le député Moussa Tembiné a récolté 20 millions auprès de divers donateurs du parti, il a reçu d'ailleurs deux membres du syndicat des Sotrama pour mobiliser 400 véhicules qui transporteront les participants au stade Modibo Keita en raison de 30.000 CFA par Sotrama.

Le pouvoir a tenté de faire adhérer des artistes à sa cause, mais depuis le décès de Fantani Touré et de Bako Dagnon, plusieurs d'entre eux sont réticents pour être le porte drapeau de la nouvelle campagne d'IBK.Seul Nampé Sadio est partant, mais malgré son accord, ce dernier ne fait pas l'unanimité au RPM à cause des rumeurs qui circulent à son sujet.Selon le bureau politique du RPM, des négociations sont en cours ( mais sans succès) avec 5 griottes dont Babani Koné et Nayini Diabaté pour sortir un album de campagne qui sera financé par le pouvoir.Mais les artistes contactés n'ont pas l'air de vouloir s'engager.

Enfin la rivalité entre les ministres issus des partis alliés (Ben Kattra,Oumou Touré, Ampé et Koita) et le bureau politique du RPM qui pense que ces ministres cités sont des opportunistes et ne pensent qu'à faire de la récupération en essayant de ravir la vedette au parti du président.Des opérateurs économiques proches du pouvoir comme Bakoré Sylla,Modibo Keita,Mohamed Cissé et les chefs religieux Haidara,Dicko, Soufi Bilal,Bouyé etc.... recevront des invitations pour assister à ce meeting.

Africa-Kibaru ( Copyright Africa-Kibaru)

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :