RELATION TENDUE ENTRE BOUBEYE MAIGA ET LES BARONS DU RPM, LES CADRES DU PARTI SE RADICALISENT ET REFUSENT DE FAIRE ALLÉGEANCE AU NOUVEAU PREMIER MINISTRE

Depuis sa nomination au poste de premier ministre,Boubeye Maïga rencontre des difficultés avec les cadres du parti présidentiel qui n'ont toujours pas digéré sa désignation à la primature.Une relation de plus en plus tendue obligeant le premier misnistre à se rendre en personne au siège du parti pour tenter de sauver les apparences mais aussi calmer la situation.

REFUS D’ALLÉGEANCE AU PREMIER MINISTRE

Plusieurs barons frondeurs du RPM,frustrés par l'arrivée de Boubeye Maiga à la tête du gouvernement ont refusé d'aller féliciter le nouveau premier ministre malgré plusieurs appels lancés par ce dernier.Ils justifient cette décision par le fait que Boubeye Maiga veut instrumentaliser le RPM afin de faire main basse sur le parti.Selon les proches du premier ministre,Boubeye en tant que premier ministre souhaite diriger le RPM ainsi que le gouvernement et la majorité présidentielle.

BOUBEYE MAIGA, UN PLAN B POUR IBK EN 2018

C'est dans ce cadre d'idée que Boubeye a reçu et mandaté les députés Moussa Timbine,Diarrassouba,Karim Keita ainsi que d'autres barons afin de mettre au pas le bureau politique national du RPM.Au sein du parti ASMA,les courtisans et les proches du premier ministre sont en effervescence.Certains affirment qu'il y'a bien un deal entre le président IBK et le nouveau premier ministre.Pour eux, Boubeye est le successeur désigné d'IBK au cas où le président ne serait pas partant à la course aux présidentielles.Enfin ils affirment avec certitude que sur ordre du président,Boubeye dirigera un grand regroupement de plusieurs partis de la CMP qui fusionneront avec le RPM avant les élections de 2018.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :