QUAND LE PREMIER MINISTRE BOUBOU CISSE REMPLIT LES CAISSES DE L’ÉTAT EN FAISANT DES COUPES BUDGÉTAIRES DANS LE SALAIRE DES MILITAIRES

Après avoir coupé le salaire des enseignants, le premier Boubou Cissé applique sa rigide  politique budgétaire sur le salaire des militaires en procédant  à des retenues de 3000 CFA à 75.000 CFA  par mois selon les grades.

A la fin du mois d'avril 2020, plusieurs militaires ont constaté sur leurs bulletins de paie une diminution du montant qu'ils touchaient habituellement.Depuis 1979, la rémunération et la retraite des militaires et des fonctionnaires étaient régies  par un régime spécial accordant certains avantages compte tenu de leurs statuts particuliers.Le calcul des salaires et des pensions des militaires se faisait suivant les  dispositions de l'ordonnance N° 33/CMLN (comité militaire de libération nationale) du 30 septembre 1971 .Depuis 1971 jusqu'au nouveau décret pris sur initiative du premier ministre Boubou Cissé , tous les régimes successifs ont amélioré sinon laissé en l'état le statut des militaires. 

UNE REFORME BOUBOU CISSE QUI PRECARISE DAVANTAGE LES CONDITIONS DE VIE DES MILITAIRES

Sur proposition du premier ministre Boubou Cissé,un nouveau décret (N°2018-0707/P-RM) a été promulgué le 04 septembre 2018.Il fixe les paramètres techniques et les conditions de réversion des pensions des fonctionnaires, des militaires, des parlementaires ainsi  que des veufs de ces différents corps de métiers cités.Cette reforme entraine plusieurs effets néfastes pour les militaires liés à la spécificité de leur métier.

La première contrainte de ce nouveau décret est la bancarisation du salaire des militaires.Dans le contexte d'instabilité et de guerre latente que connait le Mali,plusieurs militaires se trouvant au front , l'application de la nouvelle disposition leur pose un sérieux problème .D'habitude les militaires sur le théâtre des opérations mandatent par procuration un camarade ou un membre de leur famille pour récupérer directement avec son trésorier payeur une partie du salaire pour subvenir aux besoins vitaux de leur famille.Avec la reforme Boubou Cissé, cette retenue ne peut plus être faite par le trésorier payeur sur le salaire des militaires.Pire les mutuelles, qui permettaient d'arrondir les fins du mois difficiles des militaires en leur accordant des avances sur salaire sans intérêt prélevées directement à la fin du mois, ne peuvent plus le faire désormais car l'argent passe directement du trésor à la banque.Cette situation est valable non seulement pour les denrées alimentaires accordées aux militaires mais aussi pour les autres aides destinées  aux militaires en détresse.

La seconde contrainte imposée par le décret Boubou Cissé est le mode calcul intelligemment appliqué pour faire les retenues  au titre de la pension de retraite.Il prétend améliorer la pension en diminuant une partie du salaire dont le montant varie entre 3000 et 75.000 CFA selon le grade.Auparavant la retenue était de 3% et avec la reforme elle passe à 4% de l'intégralité du salaire et des primes.

La ruse budgétaire utilisée par Boubou Cissé n'a d'autre objectif que de renflouer les caisses de l'état vides à cause de la mauvaise gouvernance.Prendre chez les modestes militaires , qui souvent au front payent le sacrifice ultime pour défendre le pays avec des équipements militaires obsolètes surfacturés à plusieurs milliards , n'est pas honorable d'autant plus que des proches du président IBK impliqués dans le détournement de plusieurs milliards restent dans l'impunité totale sans aucun moyen de récupérer ces fonds qui auraient pu être déployés dans des programmes urgents de défense et de développement du pays.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :