QUAND LE PREMIER MINISTRE BOUBOU CISSE ENGLOUTIT 4O MILLIONS CFA DANS UN FAUX SONDAGE DE JEUNE AFRIQUE POUR SE FAIRE PASSER COMME L’HOMME POLITIQUE DE L’ANNEE QUI PEUT SUCCEDER AU PRESIDENT IBK EN 2023

Au moment où le Mali fait face à la plus grave crise  de son histoire,le premier ministre Boubou Cissé à la tête d'un gouvernement dit de mission, se projette déjà en 2023 en nourissant des ambitions présidentielles à coup de plusieurs millions CFA à travers les cabinets de communication.

UN FAUX ARTICLE A 40 MILLIONS CFA COMMANDE A JEUNE AFRIQUE POUR SE FAIRE PASSER COMME LE MEILLEUR CANDIDAT EN 2023 AUX YEUX DES MALIENS

Selon une source confidentielle au cabinet du premier ministre Boubou Cissé,vingt millions CFA ont été depensés auprès des agences de communication  à Bamako pour designer le premier ministre comme la personnalité politique de l'année 2019 dans tous les sondages.

Le premier ministre Boubou Cissé est également en negociation avancée avec des journalistes de  Jeune Afrique pour commander un article qui le hissera au sommet des préferences des maliens pour 2019 comme l'homme politique de l'année et en conséquence qu'il est le meilleur candidat pour la succession de président IBK en 2023.

Le journal Jeune Afrique, réputé expert dans des informations monayées (souvent orientées ) avec certains  dirigeants Africains, exige la somme de 40 millions CFA pour ce faux sondage.

Africa-kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :