QUAND LE GÉNÉRAL SALIF TRAORE PROPULSE LE MALI À LA TÊTE DES ÉTATS NARCOTRAFIQUANTS EN AFRIQUE,UNE SOCIÉTÉ ÉCRAN AU SERVICE D’UN CARTEL ESPAGNOL CULTIVE AU MALI L’OPIUM ET LE CHANVRE À CIEL OUVERT

Par la décision numéro 141 MSCP du 28 février 2017, le ministre de la sécurité et de la protection civile le général Salif Traoré a autorisé la société écran African Seeds sarl à procéder à la culture de chanvre  industriel sativa destiné théoriquement  à des usages médicinaux. En réalité, cette autorisation unilatérale prise par le ministre  Salif Traoré sans aucune concertation des autorités du Mali a été dévoyée de son but initial, un véritable cartel de la drogue s'est mis en place, arrosant le général Traoré et d'autres généraux complices de plusieurs milliards CFA depuis 2017.

 

UNE CONNECTION MISE EN PLACE AVEC LE CARTEL ESPAGNOL DEPUIS L'AMBASSADE DU MALI EN ESPAGNE

Selon une source diplomatique, c'est l'ambassadeur du Mali en Espagne le général Abdoulaye Koumaré qui a servi d'intermédiaire entre les narcotrafiquants espagnols et le ministre de la sécurité pour l’obtention des autorisations en 2017,2018 et 2019 pour la culture du chanvre au Mali.A cet effet, une société écran  African Seed Sarl a été créée  , mais en réalité derrière cette société se cachent des narcotrafiquants Espagnols.Une première phase d'expérimentation a eu lieu au domicile du général de division Abdoulaye Koumaré à Bacodjicoroni ACI en 2017 où du chanvre et de l'opium ont été plantés en toute discrétion.

 

 

APRÈS L'EXPÉRIMENTATION À BAMAKO, UNE EXTENSION DE LA CULTURE DE L'OPIUM ET DU CHANVRE A ÉTÉ LANCÉE DANS PLUSIEURS CHAMPS APPARTENANT À DES GÉNERAUX MILLIARDAIRES

La première culture  ayant été jugée satisfaisante  mais insuffisante au point de vue quantité, l'officier général Abdoulaye Koumaré a autorisé le transfert de la culture dans un autre de ses domaines privés à la périphérie de Bamako en 2018.Rien qu'en 2019, African Seeds Sarl avait au total 4 domaines appartenant tous à des officiers  supérieurs d'où une grande quantité d'opium et de chanvre est sortie pour une valeur totale estimée à 7 milliards CFA.

UNE RÉTRIBUTION À COUP DE PLUSIEURS MILLIARDS CFA VERSÉS À DES GÉNÉRAUX AVEC SALIF TRAORÉ EN TÊTE

Selon les renseignements recueillis sous couvert d'anonymat à la brigade des stupéfiants de la douane malienne, la drogue cultivée dans les domaines cités est acheminée  au nord du Mali par les espagnols sous la protection du général Salif Traoré  avant l'exportation vers l’Espagne.Plusieurs sources confidentielles concordantes dans la hiérarchie douanière du Mali recoupées avec d'autres sécuritaires confirment  qu'après la vente de la drogue en Europe, les montants rétribués au général Salif Traoré, à l'ambassadeur  Abdoulaye Koumaré et autres complices  sont acheminés par la valise diplomatique du Mali en Espagne.Selon les mêmes sources le général Salif Traoré empocherait 1 milliard CFA par an provenant des narcotrafiquants.

LE GÉNÉRAL MILLLIARDAIRE SALIF TRAORE IMPLIQUÉ DANS D'AUTRES SCANDALES DE DETOURNEMENT DE BIENS PUBLICS

Il faut rappeler que le général Salif Traoré est impliqué dans plusieurs scandales dont :

-Achat des faux blindés de l'armée

-Surfacturation des coûts de construction de commissariats de police, de casernes de la garde et des brigades de la gendarmerie sur fonds d'investissement de la sécurité

-Détournement de fonds provenant du crédit de la loi de programmation de la sécurité (LPSI)

-Surfacturation sur l'achat de matériels pour la FORSAT

-Prise d'intérêt illégale dans les opérations de sécurisation des mines de Kayes et de Kangaba

-Implication de son épouse dans l'orpaillage à Kangaba à travers des sociétés fictives

-Acquisition du siège de l'OIM sise à Badalabougou pour un montant de 1 milliard et demi

De nos jours, l'inamovible Salif Traoré est devenu un homme de réseau qui n'a pas hésité à envoyer à la Mecque la mère du lieutenant Seyba Traoré ex putschiste compagnon d'Amadou Haya Sanogo, mais aussi 6 parents des membres du commandement de la force FORSAT  dans le but selon certaines sources confidentielles de se hisser au sommet de l'état en cas de trouble dans le contexte d'instabilité sociale qui prévaut actuellement au Mali.

Disposant d'autres documents confidentiels dans cette affaire, la rédaction d'Africa-Kibaru attend un éventuel démenti du général Salif Traoré pour faire de révélations complémentaires

 

Africa- Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :