QUAND LE GÉNÉRAL MOUSSA M’BEMBA KEITA SE FAIT ROULER DANS LA FARINE PAR UN COXEUR, 200 MILLIONS CFA PARTIS EN FUMÉE SANS AUCUNE TRACE

La hiérarchie militaire du Mali, gangrenée en partie par des généraux corrompus proches du pouvoir,nous livre chaque jour un spectacle de désolation totale.Scandale après scandale,ces hauts gradés censés être les figures de proue dans la défense du pays au moment où le Mali connait sa plus grave crise sécuritaire, se livrent à une course à l'enrichissement.Après l'anniversaire du général Moussa Diawara,c'est au tour du chef d'état major des armées le général de division Moussa Bemba Keita d'être à la une du tableau des scandales.

200 MILLIONS CFA DÉTOURNÉS AU NEZ ET A LA BARBE DU GÉNÉRAL BEMBA MOUSSA KEITA
Le général Bemba Moussa Keitta s'est fait avoir dans une affaire d’escroquerie par un spéculateur foncier du nom de Diadié Camara. Courant février 2019,l'officier supérieur a remis dans son bureau et sans reçu la somme de 200 millions CFA en espèce à monsieur Diadié Diawara pour l'achat de 4 parcelles contiguës au quartier Missabougou et une parcelle dans la zone ACI. Après avoir encaissé la coquette somme,Diadié Diawara disparaît dans la nature et refuse de répondre aux appels du général.
DES AGENTS DE LA SÉCURITÉ D’ÉTAT SUR LES TRACES DE DIADIE DIAWARA DANS TOUT BAMAKO
Mécontent, le général Bemba lance les agents de la SE assistés par son cousin le capitaine Lassine Tamba Keita ( commandant de la compagnie rive droite de la gendarmerie) pour kidnapper Diadié Diawara dans la nuit du 13 au 14 mars 2019.Une fois kidnappé et longtemps interrogé au domicile du général,Diadié Diawara a finalement été conduit au bureau du capitaine Lassine Tamba Keita où il a passé une nuit avant d'être confié discrètement (le samedi 16 mars vers 21 h00) au commandant de la brigade des recherches de Bamako pour enquête. Diadié Diawara a été isolé dans une cellule,sa famille qui a contacté la presse,est interdite de visiter le présumé.Son avocat Maitre Kelly n'a pas non plus obtenu l'autorisation de rencontrer son client.
DES TORTURES ET DES MENACES DE MORT SUR LE SUSPECT POUR RECOUVRER LES 200 MILLIONS DU GÉNÉRAL BEMBA MOUSSA KEITA
Sur demande du capitaine Lassine Tamba Keita et avec l'accord du procureur Bandiougou Diawara, le commandant de la brigade exerce des exactions et pressions sur le prevenu afin de recouvrer les 200 millions détournés .Sur ordre du chef d'état major général des armées,des éléments de la sécurité militaire sont chargés de poursuivre l'enquête. Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :