SOUS LA PROTECTION DE KARIM KEITA, L’OPERATEUR ÉCONOMIQUE SEYDOU BATHILY DIT LOH, ROULE LE MINISTRE DES FINANCES DANS LA FARINE AVEC UN FAUX CHEQUE CERTIFIÉ DE 5 MILLIARDS

<< Nul ne s’enrichira plus illégalement et impunément sous notre mandat, Inchallah >>, déclaration du président Ibrahim Boubacar Keita lors d’un discours en 2014.Trois ans après, la corruption à ciel ouvert est devenue un sport favori au sommet de l’état Malien avec toujours l’incontournable acteur Karim Keita impliqué au coeur de  tous les scandales.

Dépuis l’arrivée du président IBK, le Mali a été classé à la 127 ème place sur 177 dans le classement des pays les plus corrompus  selon Transparency International.Un triste record qui laisse les Maliens perplexes si l’on se rappelle du grand espoir qu’ils avaient massivement porté sur cet homme censé providentiel pour redresser le pays.La corruption, le népotisme , l’impunité ont battu tous les records avec les deniers de l’état qui partent indûment dans la poche d’une minorité d’intouchables tapis dans les rouages du pouvoir avec leurs complices du monde des affaires.Pour illustrer cette situation inquiétante, un autre grand scandale vient d’éclater ce 2 février avec l’opérateur économique Seydou Bathily dit Loh qui devait payer à la douane Malienne le montant de 5 milliards CFA correspondant au dédouanement des marchandises  importées(du pétrole). Pour sortir ses marchandises, il remet à la douane un faux chèque certifié de la Banque Sahelo-Sahelienne pour l’investissement et le Commerce (BSIC).Il faut rappeler qu’un chèque certifié est un chèque dont le paiement est garanti irrévocablement par une banque.

Un mois plus tard l’opérateur économique Bathily est arrêté pour faux, usage de faux et escroquerie .Sur ordre de Karim Keita, il est immédiatement libéré sans audition.Pour recouvrer les fonds, la douane fait saisir 21 camions citernes de Bathily, mais miraculeusement et encore sur intervention du tout puissant Karim keita, 9 citernes sont rendues.Selon une confidence du Ministre des finances Boubou Cissé, ce manque à gagner dans les caisses de l’état est à l’origine du retard de paiement des salaires du mois de mars.Pendant ce temps, Seydou Bathily continue de narguer le ministre des finances et la douane en s’affichant fièrement avec ses protecteurs( les barons du regime IBK)  dans les grands salons feutrés de Bamako. Si ‘ Le mali d’abord ‘ était la vraie préoccupation du président, ces 5 milliards auraient pu servir à trouver une solution à la grève des médecins  que connait le pays avec son lot de morts , les plus démunis payant toujours le prix fort.

Africa-Kibaru

 

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :