PARFUN DE TRAHISON À ADP-MALIBA, AMADOU THIAM COURTISE IBK ET BOUBEYE POUR DEVENIR MINISTRE, ALIOU BOUBACAR DIALLO MET FIN AU FINANCEMENT DES ÉLUS DU PARTI.

Le richissime homme d'affaire et candidat malheureux aux présidentielles de 2018 Alou Boubacar Diallo de ADP-MALIBA se trouve à la croisée des chemins au sein de son parti.A l'origine de cette difficulté, le manque de loyauté de Amadou Thiam, président du parti qui ambitionne de basculer dans le camp du pouvoir pour obtenir un poste ministériel.

Selon plusieurs sources convergentes ,le président du parti ADP-MALIBA en la personne de Amadou Thiam courtise ces derniers temps de façon intenpestive le président IBK ainsi que son premier ministre Boubeye Maiga.A en croire les cadres du parti, le député Thiam est constamment en contact clandestin avec Boubeye Maiga et souhaite devenir ministre contre l'avis du parti.C'est ainsi que dans la suite logique de son rapprochement avec le pouvoir, Amadou Thiam s'est opposé à toute participation du parti aux différentes manifestations contre le régime IBK.Lors de la manifestation organisée par le président du haut conseil islamique Mamoud Dicko,le député Thiam n'a pas voulu s'associer à la contestation gigantesque qui a entrainé une marée humaine dans les rues de Bamako ainsi que dans plusieurs localités du pays.

En représailles, le président d'honneur du parti Alou Boubacar Diallo a coupé tout financement aux élus du parti.En effet, pour maintenir ses députés au sein du parti, le patron de wassoulor payait 2 millions CFA par mois chaque député afin de les fidéliser et de redorer l'image du parti.Cette décision de couper les vivres à ses députés sonne probablement le glas pour Alou Diallo dans l'utilisation du parti comme moyen d'appui pour ses ambitions politiques.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :