MENACE DE GRÈVE DE L’UNTM, LE POUVOIR PROMET UN POSTE MINISTERIEL À YACOUBA KATILÉ POUR TENTER D’ÉTTOUFER LE MOUVEMENT

Le syndicat des travailleurs du Mali a programmé une grève de 72 h censée débuter ce mercredi 25 octobre 2018.Face à cette menace de contestation syndicale, le pouvoir prend des initiatives pour tenter d'étouffer le mouvement.Une audience a été accordée par le président IBK à une délégation de l'organisation syndicale présidée par Yacouba Katilé.

Il faut rappeler qu'avant cette audience , une tentative de rapprochement initiée par le pouvoir avait été faite par les membres du haut conseil islamique, les familles fondatrices de bamako et par l'association Recotrade.Le syndicat des travailleurs avait refusé cette médiation.C'est à la suite de ce refus que le président IBK a décidé de recevoir le syndicat à Koulouba.

Inquiet de l'impact du mouvement sur l'image du pouvoir en cette période de pré-campagne électorale, le président a supplié le syndicaliste de surseoir à la grève en promettant de satisfaire toutes les doléances d'ici 1 mois.Le syndicat à travers la voix de son secrétaire général Yacouba Katilé a pris acte de la promesse du président IBK mais a exgigé que celle-ci soit matérialisée sur papier par le ministre du travail.Après cela une annonce de levée de grève sera diffusée sur ORTM.

Pour mettre toutes les chances du côté du pouvoir afin d'étouffer la grève, le cabinet du président a fait comprendre au patron de l'UNTM Yacouba Katilé que s'il le souhaitait, il pourrait faire partie du prochain gouvernement plusieurs fois annoncée depuis plus de 2 mois.
Afrca-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :