MANIFESTATION DU VENDREDI 19 JUIN,LE RÉGIME IBK A ORGANISÉ UNE RÉUNION SECRÈTE PRÉPARATOIRE POUR RÉPRIMER LES MANIFESTANTS DANS LE SANG.AFRICA-KIBARU S’EST INFILTRÉ DANS LES COULISSES DE CETTE RENCONTRE AU SIÈGE DE LA SÉCURITE D’ÉTAT

La grande manifestation du vendredi 19 juin 2020 du mouvement M5-RFP  pour demander la démission du président IBK fait planer de gros nuages noirs sur le pouvoir. Dans un reflex de survie même au prix du sang, le régime tente de s'accrocher désespérément au pouvoir face à ce qui semble être une déferlante irréversible tant la soif de changement est grande chez les maliens.Une réunion préparatoire sécrète a eu lieu ce mardi 16 juin entre 17h et 19 h dans les locaux de la direction générale de la sécurité d'état du Mali pour fixer les modalités d'une répression qui risque d'être sanglante.

UNE POIGNÉE DE GÉNÉRAUX RÉUNIĘ AU CHEVET DU RÉGIME

Pour protéger le pouvoir IBK contre tout renversement, le noyau dur du régime composé de plusieurs généraux était réuni pour décider de la stratégie à adopter face à la manifestation de vendredi.Étaient présents à cette réunion :

-Le général Moussa Diawara directeur de la sécurité d'état

-Le géneral de division Oumar Ndaou chef d'état major particulier du président

-Le général de division Ibrahim Fane secrétaire général du ministère de la défense

-Le général de division Salif Traoré ministre de la sécurité sécurité

-Le général de brigade Boukary Kodjo directeur général de la gendarmerie nationale

-L'inspecteur général de police Moussa Ag Infagni directeur général de la police

-Le général de brigade Ouahoun Koné chef d'état major de la garde nationale

-Le général de division Abdramane Baby chef d'état major adjoint des Fama

-Le commandant de la Forsat Boubacar Diawara

STRATEGIE DE LA REPRESSION SANGLANTE

Au terme de cette réunion, il a été décidé de déployer les éléments de la Forsat armés de fusils AK 47 et de grenades défensives devant les résidences des personnalités du régime.La gendarmerie nationale, la police nationale et la garde nationale sont chargées du maintien d'ordre avec les équipements suivants : FLG,gaz lacrymogène,PA pour chaque responsable de véhicule,3 PM et 12 chargeurs dissimulés dans chaque cabine des véhicules.

Les piquets d'intervention de l'armée de terre avec des armes de guerre Fusil AK 47, 12/07 dans les différentes garnisons de Bamako sont positionnés pour appuyer les éléments sur le terrain en cas d'alerte.Une compagnie de la garde nationale avec véhicules et armes de guerre sera stationnée devant l'ORTM.

Selon les conclusions de la réunion, l'ordre de tirer à balle réelle sur les manifestants relèvera  des généraux Moussa Diawara, Salif Traoré, Ibrahim Fane et Oumar Ndaou.

Africa-Kibaru

 

Related posts

One Reply to “MANIFESTATION DU VENDREDI 19 JUIN,LE RÉGIME IBK A ORGANISÉ UNE RÉUNION SECRÈTE PRÉPARATOIRE POUR RÉPRIMER LES MANIFESTANTS DANS LE SANG.AFRICA-KIBARU S’EST INFILTRÉ DANS LES COULISSES DE CETTE RENCONTRE AU SIÈGE DE LA SÉCURITE D’ÉTAT”

  1. Modibo DIAKITÉ

    En tous cas c’est une très bonne chose puisqu’il faut défendre la république contre les vandales. Si c’est pour l’Agressivité sans violence il n’ya pas de problème mais si c’est pour casser, brûler chez les autres ,il faut ça.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :