LES AMBITIONS DÉMESURÉES DU PREMIER MINISTRE BOUBEYE MAIGA : FAMILLE PRÉSIDENTIELLE, OPPOSITION,RELIGIEUX, DIPLOMATES, HIÉRARCHIE MILITAIRE, OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES, TOUS SUR ÉCOUTE GRÂCE À LA COMPLICITÉ DE CERTAINS CADRES DE ORANGE-MALI.

Après la réélection controversée du président IBK à la tête du pays, le premier ministre Boubeye Maiga( principal artisan de la grande fraude électorale) nourrit discrètement son ambition de devenir un jour president de la république du Mali.Pour atteindre son objectif, (l'homme spécialiste des coups bas et des manipulations, convaincu de ne jamais réaliser son rêve par la voie des urnes) multiplie les manoeuvres, ne recule devant rien, quitte à trahir celui à qui il doit son ascension à la tête de l'exécutif.Après des investigations poussées, Africa-Kibaru révèle afin l'un des plus grands espionnages de l'histoire du pays.

IMPLICATION DE LA SOCIETE ORANGE-MALI DANS LA VIE POLITIQUE DU MALI

Infiltrée grâce à la complicité d'un de ses cadres en la personne de Bakara Mady Diallo,la société Orange-Mali a commencé son implication dans la vie politique Malienne par l'arrivée du premier ministre Boubeye Maiga à la primature.Parallèlement aux collaborations judiciaires habituelles( réquisitions selon la loi) des sociétés de télécommunications, Orange-Mali a franchi le rubicon en devenant de nos jours une société de renseignement au profit des ambitions du premier ministre Boubeye Maiga.Pour parvenir à ses fins, le premier ministre a utilisé ses relations personnelles avec Bakara Mady Diallo qui est l'homonyme de son beau père feu Mady Diallo qui résidait avant sa mort au quartier Missira en commune 2 du district de Bamako.Cette relation a permis au premier ministre d'implanter son propre réseau parallèle d'espionnage dans le pays.Grâce à sa fonction de directeur juridique,Bakara Mady Diallo a ouvert toutes les portes de la société au premier ministre Boubeye qui en a profité pour tisser des relations avec l'ensemble de la chaîne de commandement d'Orange-Mali. C'est ainsi que depuis plusieurs mois plusieurs cadres de la dite société collaborent avec Bakara Mady Diallo pour la réalisation des ambitions politiques du premier ministre.

UNE VÉRITABLE VOLONTÉ DU PREMIER MINISTRE DE CONTROLER TOUTES LES ACTIVITÉS DU PAYS

Dans son désir de contrôler tout le pays,le premier ministre par ce réseau à la société Orange-Mali a connaissance de tous les appels, des messages intimes de tous les responsables du pays.Sont sur écoute :
-Le président IBK et sa famille ainsi que la famille de la première dame
-les anciens présidents du Mali et leurs familles
-les ministres et ex ministres du gouvernement
-toute la hiérarchie militaire FAMA
-les chefs des institutions
-les chefs des partis politiques de l'opposition
-les membres du haut conseil islamique plus certains prêcheurs célèbres
-la famille du chérif Bouyé Haidara de Nioro
-les députés et maires influents
-les directeurs des services sensibles
-certains opérateurs économiques
-les répresentations diplomatiques de France,USA,Chine,Japon,Canada,Sénégal et côte d'ivoire
-les responsables des groupes armés
-certains animateurs de radio et journalistes ainsi que des activistes.

UNE TRANSMISSION NOCTURNE DES RAPPORTS D’ÉCOUTE DIRECTEMENT AU DOMICILE DU PREMIER MINISTRE

Bakara Mady Diallo est reçu tous les jeudis soir par le premier ministre entre 00H00 et 02H00 directement à son domicile pour partager les informations collectées au cours des différentes écoutes réalisées sur les personnalités du pays précédemment citées.En cas d'indisponibilité de Bakara Mady,c'est son épouse qui fait le déplacement à sa place pour la remise du rapport au quartier du fleuve.
Toujours dans sa volonté de quête du pouvoir, les têtes d'affiches du RPM ne sont pas non plus épargnées.Selon des sources concordantes, Boubeye Maiga s'est penché essentiellement sur les analyses des correspondances reçues de la société Orange-Mali,sur les rapports de la sécurité d'état (BRQ) ainsi que sur les renseignements généraux de la police et de la gendarmerie pour établir les alliances du parti ASMA en vue des éventuelles législatives à venir .

Dans un contexte de crise post-électorale multidimensionnelle touchant à la fois les domaines politique, économique, sécuritaire et sociale avec un président à la santé fragile, le devenir du Mali est sujet à des incertitudes.Le premier ministre Boubeye Maiga aveuglé par son ambition personnelle, fait du service des renseignements un outil au service de ses propres interêts politiques.
Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :