A DEUX MOIS DES PRÉSIDENTIELLES,LE PRÉSIDENT IBK FAIT UNE CROIX SUR SES ANCIENS ALLIÉS MINISTRES ET PROJETTE UNE ALLIANCE AVEC MODIBO SIDIBE

Pris en otage par son clan familial, lâché par ses alliés d'hier, coupé de la réalité par un noyau dur de courtisans qui veulent que rien ne change, le président IBK, après 5 ans d'exercice du pouvoir avec un bilan catastrophique, tente de forcer le destin en se présentant pour un second mandat qu'il n'a aucune chance de gagner si ce n'est par un hold up électoral aux conséquences incalculables tant il est majoritairement rejeté par les maliens.Des alliances improbables sont envisagées dans cette stratégie.

IBK: ' JE PRÉFÈRE PERDRE L'ÉLECTION QUE DE SOLLICITER LE SOUTIEN DE MES ANCIENS ALLIÉS '

C'est ainsi que ce 29 mai 2018, le président du RPM Bocary Tereta a informé le bureau politique national que le président IBK dans sa stratégie de reconquête du pouvoir ne souhaite plus solliciter le soutien des anciens ministres et cadres de son gouvernement qui sont tous devenus des farouches opposants à sa réelection .

Selon Tereta, le président IBK préfère perdre les élections que de s'allier avec les personnalités comme Mountaga Tall, Mohamed Bathily, Moussa Mara,Mousa Sinko Couibaly,Igor Diarra,Khalifa Sanogo,Choguel Maiga, Houseyni Amion Guindo, Yeah Samake et Diallo de ADP-Maliba.Pour la circonstance il exhorte les cadres du RPM à la mobilisation pour relever le défi en partenariat avec les signataires de la plateforme qui soutiennent le président IBK.

DANS LA PERSPECTIVE DU DEUXIÈME TOUR,IBK ENVISAGE UNE ALLIANCE AVEC LE FARE ET PROMET DE PASSER LE POUVOIR À MODIBO SIDIBE

En cas de deuxième tour, le président IBK espère débaucher le candidat du FARE avec la proposition de partager le pouvoir avec lui et de lui ceder le pouvoir à la fin de son mandat.Pour convaincre Modibo Sidibe, IBK envoie  les anciens flics Anatole Sangare ( homme de main de Boubeye Maiga) , Hildebert Traoré ( ancien directeur adjoint de la SE) et le général Nainy Touré tous des amis de Modibo Sidibe pour tenter de le convaincre.

Avec la moitié du pays qui échappe au contrôle du pouvoir central, la corruption et l'insécurité grandissante, le bilan du président sortant ne plaide pas en sa faveur. Le décor d'une crise post-électorale est plus que jamais planté tant le président sortant est tenté de forcer le destin à tout prix, ignorant totalement le désir d'alternance majoritairement partagé par la majorité des Maliens.

 

Africa-Kibaru

Related posts

One Reply to “A DEUX MOIS DES PRÉSIDENTIELLES,LE PRÉSIDENT IBK FAIT UNE CROIX SUR SES ANCIENS ALLIÉS MINISTRES ET PROJETTE UNE ALLIANCE AVEC MODIBO SIDIBE”

  1. Diarra

    NE rallumez pas les feux éteints .
    Tous ces officiers supérieurs ont été épargnés par leur JUSTESSE de Jugement.
    Ils ne trahiront jamais le peuple pour qu’ un BIKE MANCHOT NOIR continue de le miserabiliser .
    A HAUTEUR D ESPRIT
    JUSTICE ET ÉTHIQUE POUR UN TRAVAIL RENUMERE A SA HAUTEUR.
    MERCI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :