LE POUVOIR IBK DANS L’OEIL DU CYCLONE JUDICIAIRE, LES BARONS DU RÉGIME PANIQUENT,LE PRÉSIDENT IBK CRAINT LA DÉSTABILISATION DE SON POUVOIR

La lutte contre la corruption,lancée par la justice malienne a fait un véritable séisme dans les allées du pouvoir.De nombreux cadres du RPM ainsi que les proches du président IBK ne cachent pas leurs inquiétudes face à cette tempête judiciaire.

L’INQUIÉTUDE GRANDIT CHEZ LES BARONS DU RÉGIME

C’est ainsi que ce dimanche 29 septembre, le député RPM Mamadou Diarassouba a fait le compte rendu de sa mission( auprès du président de la république) aux cadres du parti présidentiel RPM par rapport à la nouvelle répression de la justice dans la lutte contre la corruption.Les barons du régime ainsi que certains généraux se sentent menacés par le ménage que la justice malienne semble déterminée à mener jusqu’au bout.

LE PRÉSIDENT IBK SENT SON ENTOURAGE PROCHE DANS LA LIGNE DE MIRE DE LA JUSTICE MALIENNE

Selon les propos du député Diarassouba,le président de la république pense que cette lutte est dirigée contre le premier cercle de son pouvoir avec pour objectif de le viser lui même personnellement.Le parlementaire a ajouté que le président IBK lui a donné des garanties sur la non ouverture des enquêtes relatives aux avions cloués au sol.Le général Moussa Diawara ( selon le même Diarassouba) a reçu l’ordre d’interdire toutes ouvertures d’enquête par les officiers judiciaires de la brigade économique et financière du pôle de Bamako.

LE MINISTRE DE LA DÉFENSE N’ORDONNERA AUCUNE MISE A DISPOSITION DES GÉNÉRAUX IMPLIQUES DANS LE SCANDALE DES AVIONS MILITAIRE

Dans la stratégie d’obstruction à la justice élaborée par le pouvoir,le général Dahirou Dembélé ministre de la défense n’ordonnera aucune mise à disposition des généraux cités dans l’affaire des avions militaires cloués au sol.Le président IBK,selon le député RPM,ne va pas s’ingérer dans les autres dossiers à part celui des avions militaires dont son fils et plusieurs généraux sont cités.

SAUVER A TOUT PRIX LE MINISTRE BABER GANO ET LAISSER LE CAS BAKARY TOGOLA DANS LES MAINS DES JUGES

Le député Diarassouba estime que le RPM doit négocier le cas du ministre Baber Gano avec le premier ministre Boubou Cissé,le ministre Malick Coulibaly et le procureur Kassogue sans faire de vague afin de ne pas écorner l’image du parti présidentiel.Selon Diarassouba,le président lui a promis de garder Baber Gano dans le gouvernement quoiqu’il advienne avec la justice.Pour le cas Bakary Togola,le président demande au RPM de laisser le temps faire son travail afin que les maliens l’oublient un peu.Il termine enfin en rapportant que le président IBK se dit attristé d’apprendre les propos de Bakary Togola à son encontre par rapport à sa défaite dans les zones CMDT et OFFICE DU NIGER et attend du RPM une implication pour encadrer le président de l’APCAM .

Africa Kibaru

Written by 

Written by 

Written by 

Written by 

Written by 

Written by 

Written by 

Written by 

Written by 

Written by 

Facebook Comments

Related posts

One Reply to “LE POUVOIR IBK DANS L’OEIL DU CYCLONE JUDICIAIRE, LES BARONS DU RÉGIME PANIQUENT,LE PRÉSIDENT IBK CRAINT LA DÉSTABILISATION DE SON POUVOIR”

  1. Sylla

    Si l’intervention de Diarassouba est vraie, on se demande dans quel pays sommes nous.?
    Le président de la république et le ministre de La Défense ne peuvent pas ou ne doivent pas tenir de tels propos dans un pays démocratique.
    Le président ne peut pas protéger les «  detourneurs des biens publics »
    Ceux et celles qui se sentent menacé(e)s se défendent , quand ils piochaient dans les caisses ont ils informé le président.
    S’ils arrivent à bloquer les actions judiciaires, jusqu’à quand? Le peuple malien est immortel il va poursuivre ses corrompu(e)s jusqu’à ce qu’ il recouvre ses biens volés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :