LA CONFUSION S’INSTALLE AU SEIN DU RPM APRES LA COMPOSITION DU MINI GOUVERNEMENT.LA RUPTURE ENTRE LE PRÉSIDENT IBK ET SON PARTI EST DÉFINITIVEMENT SCELLÉE

Après la nomination du mini gouvernement dirigé par Boubou Cissé sans quota pour le RPM, la tension est à son paroxysme au sein du parti présidentiel.Les premiers signaux de la révolte  sont partis du refus de démissionner des députés RPM dont l'élection est vivement contestée et auxquels le président IBK avait promis une prime conséquente de départ 

Selon les renseignements qu'on a pu recueillir, on s'achemine vers une rupture définitive entre le président IBK et son parti dirigé par Bocary Treta.Lors de la réunion du bureau politique national du parti le 30 juillet 2020 entre 16h et 19h au quartier hippodrome en commune 2  du district de Bamako, le BPN du RPM a décidé de rester neutre dans la gestion des affaires du pays par le président IBK.Au lendemain de cette réunion, certains cadres du parti sous couvert de l'anonymat, durcissent leurs positions et appellent la jeunesse du parti présidentiel a participé massivement aux manifestations du M5-RFP du 03 Août pour chasser le premier ministre Boubou Cissé du gouvernement.D'autres cadres du parti sans retenue vont plus loin et affirment vouloir la démission du président IBK pour traitrise envers le RPM.

Certains témoignages remontent des insultes proférées à l'endroit du chef de l'état lors de cette réunion du 30 juillet au siège du parti.Enfin selon les recoupements effectués auprès du président de l'assemblée nationale Moussa Tembiné,aucune démission n'est à l'ordre du jour malgré les souhaits de la CDEAO.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :