FRAUDE ÉLECTORALE MASSIVE : LE PRÉSIDENT IBK S’OCTROIE 41,42% AU PREMIER TOUR, DILAPIDE LES FONDS DE L’ÉTAT POUR S’ACHETER DES RALLIEMENTS À COUP DE MILLIARDS.

Après la grande fraude électorale jamais organisée dans l'histoire du Mali,le président IBK tente de forcer le destin en confisquant par tous les moyens l'expression de la volonté populaire.Des bourrages d'urne aux bureaux de vote fictifs en passant par l'achat des cartes d'électeurs,mêmes les groupes rebelles ont été mobilisés moyennant finance afin que IBK s'accroche indûment à son fauteuil.D'importants moyens financiers de l'état sont mobilisés pour acheter des ralliements à coup de milliards pour le second tour.

DES FONDS PUBLICS GASPILLÉS POUR ACHETER LE RALLIEMENT DES AUTRES CANDIDATS.

Ainsi sur ordre du président IBK et sur financement sur fonds publics, des propositions de remboursement de l'intégralité des frais de campagne ont été faites aux candidats qui appèleront soit à voter ou soit à s'abstenir au deuxième tour en faveur du président sortant IBK.Des discussions avancées ont eu lieu sur les modalités de paiement avec :
-Harouna Sankaré pour 300 millions CFA,
-Housseyni Amion Guindo pour 800 millions CFA,
-Cheick Modibo Diarra pour 5 milliards à repartir entre ce dernier pour 2 milliards et Moussa Mara pour 2 milliards,
-500 millions pour Konimba.
Sur instruction du président IBK,l'équipe de négociation dirigée par Boubeye Maiga ne doit en aucun cas faire des transactions avec Mountaga Tall,Khalifa Sanogo,Oumar Mariko,Yeah Samaké,Mohamed Aly Bathily et Choguel Maiga qui sont automatiquement écartés.

LE CANDIDAT MODIBÉ SIDIBÉ DÉPRIMÉ PAR SON SCORE DE 1% EST TRÈS HÉSITANT

Affecté par son très faible score,le candidat du FARE Modibo Sidibé très hésitant,a repoussé tous les rendez-vous fixés par Boubeye Maiga.Son entourage évoque que l'ancien premier ministre redoute les fuites dans la presse et préfère ne pas donner suite à la proposition du président IBK.Entouré et réconforté par ses proches,le slogan "Tout sauf IBK" a été plusieurs fois scandé par les partisans de Modibo Sidibé à son domicile.

CHOC PSYCHOLOGIQUE ET PROPOSITION D’ARGENT AU CANDIDAT DE « ADP MALIBA » ALIOU BADARA DIALLO

Dans la nuit du 02 Août 2018,il a été proposé à Aliou Badara Diallo le remboursement de l'intégralité de fonds qu'il a engagés lors du premier tour à condition qu'il ne donne pas de consigne de vote au deuxième tour.Cloitré chez lui depuis la publication des résultats,Aliou Diallo connait actuellement des difficultés de liquidité,les travailleurs de son entreprise n'ont pas encore perçu leur salaire du mois de juillet.Parallèlement à cela,des tentatives de déstabilisation psychologiques sont exercées sur lui par Boubeye qui lui a rapporté des informations selon lesquelles 3 Talibés de l'entourage du chériff ont affirmé que les enfants du religieux ont bien pris la somme de 2 milliards CFA pour la mobilisation en faveur d'IBK.Ils ajoutent que les enfants du chérif n'ont même pas dépensé 2 millions CFA pour la campagne d'IBK.Le but de cette stratégie est de provoquer un choc pschychologique chez Aliou afin de l'avoir dans le camp d'IBK.

Avec le bilan catastrophique qu'est le sien, le président IBK est certainement entrain de plonger le pays dans une très grave crise post électorale avec le risque d'un soulèvement populaire contre toute tentative de vol des résultats.Le Mali retient sont souffle et attend avec inquiétude l'issue de cette élection présidentielle.

Africa-Kibaru

Related posts

One Reply to “FRAUDE ÉLECTORALE MASSIVE : LE PRÉSIDENT IBK S’OCTROIE 41,42% AU PREMIER TOUR, DILAPIDE LES FONDS DE L’ÉTAT POUR S’ACHETER DES RALLIEMENTS À COUP DE MILLIARDS.”

  1. MOUSSA KEITA

    Wait en see

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :