ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DU 29 JUILLET, BOUBEYE MAIGA COUPERA L’ACCÈS À INTERNET DANS TOUT LE PAYS ET MENACE DE RÉVÉLER UN HOMICIDE INVOLONTAIRE IMPLIQUANT CHEICK MODIBO DIARRA

<p>Dans une dizaine de jours, les Maliens seront appelés à élire le prochain président de la république pour les 5 années à venir.Le pouvoir sortant affaibli par un bilan catastrophique, montre des signes de fébrilité tant les chances de réélection du president IBK sont minces.De grandes manoeuvres sont déclenchées pour tenter de conserver le pouvoir.</p>
<p>Le premier ministre Boubeye Maiga, spécialiste des coups tordus est à la manoeuvre.Plusieurs plans sont prévus pour tenter de voler les élections.C'est ainsi que le 16 juillet 2018, une réunion sécuritaire des chefs des forces intérieures du Mali ( police, garde et gendarmerie) a eu lieu à Bamako.</p>
<p>Au cours de la dite réunion le ministre de la sécurité intérieure a fait savoir que sur instruction du premier ministre Boubeye Maiga, internet sera coupé au Mali à partir du 29 juillet pour une durée de 72 heures.Par conséquent le ministre a demandé aux chefs des forces intérieures de travailler sans internet pendant cette période.Il ajoute que selon Boubeye Maiga, toutes les enquêtes sécrètes d'opinions faites par le pouvoir montrent que le président IBK risque d'être éliminé dès le premier tour.Pour faire face à cette éventualité catastrophique, tout doit être tenté pour fausser le résultat des votes.Selon le ministre, le pouvoir a trop peur de la puissance d'internet avec le risque de voir les fuites sur les vrais résultats de l'élection sur le web comme ce fut le cas au Sénégal lors de l'élection présidentielle opposant Abdoulaye Wade à Macky Sall.</p>
MENACE SUR LES OPPOSANTS
<p>Après plusieurs campagnes de calomnie sur le chef de l'opposition Soumaila Cissé (le challenger d'IBK), le pouvoir IBK tente de faire un chantage sur Cheick Modibo Diarra pour le pousser à soutenir IBK au deuxième tour face à Soumaila Cissé.C'est dans cette perspective que le patron des renseignements du Mali a informé Bouba Keita,le fils du président IBK, qu'il detenait une copie du constat d'accident mortel commis en état d'ivresse par le candidat Cheik Modibo Diarra.Selon lui, l'affaire a été camouflée sur ordre du premier ministre Boubeye Maiga.Il ajoute que le premier ministre préfère avoir Cheik Modibo Diarra au 2ème tour à la place de Soumaila Cissé qui risque de battre IBK sans aucune difficulté.Il conclut que le dit dossier constituera un vrai moyen de pression contre Cheick Modibo Diarra.</p> <p>Africa-Kibaru </p>

Related posts

2 Replies to “ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DU 29 JUILLET, BOUBEYE MAIGA COUPERA L’ACCÈS À INTERNET DANS TOUT LE PAYS ET MENACE DE RÉVÉLER UN HOMICIDE INVOLONTAIRE IMPLIQUANT CHEICK MODIBO DIARRA”

  1. Bakary TOUNKARA

    Merci pour votre information. Je regret d avoir perdu Moussa Traore a la tete de ce pays. La democratie en afrique est devenue la vraie dicture legalisee. Une revolution severe est necessaire en Afrique en general et au Mali en particulier pour emener le pouvoir a respecter sa population.

  2. Babemba

    Tout cela n’est que diversion
    Primo CMD n’aura même pas 1%
    Secundo, tout le monde connait l’affinité entre lui et ibk, il le soutiendra certainement contre soumaila avec ses 1% donc pas besoin de le faire chanter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :