DOSSIER DES ÉQUIPEMENTS MILITAIRES, LE DÉCÈS DU MILLIARDAIRE LASSANA KOUMA SÈME LA PANIQUE DANS LA FAMILLE PRÉSIDENTIELLE ET CHEZ CERTAINS BARONS DU RÉGIME, KARIM KEITA ENVOIE D’URGENCE SES ÉMISSAIRES CHEZ LES KOUMA

Le sulfureux dossier des équipements militaires revient tel un serpent de mer, chaque épisode donne son lot de révélations sur cette affaire rocambolesque que le pouvoir a maintes fois tenté d'étouffer.Le décès du milliardaire Lassana Kouma est venu semer la panique chez les proches du président IBK impliqués dans ce scandale sans précédent dans l'histoire de notre pays.

QUI ETAIT LASSANA KOUMA ?

Le milliardaire feu Lassana Kouma, décédé le vendredi 24 avril 2020  suite à un diabète aggravé de covid-19 était le frère de Nouhoum Kouma et Amadou Kouma tous poursuivis pour complicité d'atteinte aux biens publics, faux en écriture, abus de confiance et escroquerie dans le scandale des équipements militaires.Pendant que Amadou Kouma est en fuite en côte d'Ivoire avec d'autres soupçonnés dans le même dossier dont Mohamed Kagnassy et Soumaila Diaby , l'autre frère du milliardaire défunt  Nouhoum Kouma a bénéficié d'une libératé provisoire  le même jour où l'ancien ministre Mamadou Camara a été libéré.

 

LIBERTÉ PROVISOIRE CONTRE UNE CAUTION DE 200 MILLIONS CFA PAYÉE CASH

Après un mois de détention à la prison centrale de Bamako,Nouhoum Kouma a bénéficié d'une liberté provisoire moyennant une caution de 200 millions CFA payée en espèce contre la délivrance d'une quittance ou reçu de déclaration de recette établi par la recette générale du district de Bamako.Hasard du calendrier ou pas, son acolyte Mamadou Camara ( ancien ministre et proche du président IBK) a également été libéré le même jour.

MALGRÉ LES RESTRICTIONS LIÉES AU COVID 19, TOUT LE GRATIN DU RÉGIME IBK ETAIT PRÉSENT AUX OBSÈQUES DU MILLIARDAIRE LASSANA KOUMA.LE LENDEMAIN KARIM KEITA A ENVOYÉ SES ÉMISSAIRES CHEZ LES KOUMA

Le samedi 25 avril 2020 à 10 h00, plusieurs barons du régime IBK dont plusieurs généraux en activité étaient présents à l'enterrement du milliardaire décédé.Selon plusieurs sources confidentielles concordantes mais aussi après vérification auprès d'une autre source dans la famille Kouma, le lendemain des obsèques dimanche 26 avril aux environs de 20h00, des envoyés de Karim Keita se sont présentés aux héritiers de feu Lassana Kouma pour parler d'un montant de 5 milliards CFA dont le défunt détenait dans une banque  de Bamako pour le compte du fils du président Karim Keita.Selon les renseignements qu'on a pu recueillir, c'est feu Lassana Kouma qui était l’intermédiaire entre Karim Keita, ses frères ,le gouvernement malien et Sidy Mohamed Kagnassy dans l’obtention du marché des équipements militaires. Une source interne dans la famille Kouma confirme que les héritiers Kouma ont chassé les envoyés de Karim Keita composés de Mohamed Bagayoko et deux autres de leur domicile.Ils ne comprennent pas qu'on vient les parler d'argent alors qu'ils n'ont même pas commencé à faire leur deuil.

Selon une autre source confidentielle, le fils du président IBK est finalement passé par un relais de Amadou Kouma en fuite en cote d'Ivoire pour implorer la famille du défunt de lui céder au moins dans un premier la moitié de la somme et qu'à défaut, il pousserait l'état à saisir l'ensemble des biens du défunt Lassana Kouma. 

Affaire à suivre.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :