DEUX HÉLICOPTÈRES DE COMBAT MI-35 COMMANDÉS PAR LE MALI SONT TOUJOURS BLOQUÉS EN RUSSIE POUR DÉFAUT DE PAIEMENT .

Au moment où le Mali est confronté à la plus  grave crise sécuritaire de son histoire, les scandales de corruption se  multiplient autour de l'achat d'équipements militaires destinés à renforcer la capacité de l'armée malienne dans sa mission de défense du pays.Après les avions cloués au sol, un autre scandale pointe à l'horizon avec des hélicoptères MI-35 commandés à la Russie mais toujours bloqués pour défaut de paiement du reliquat .

HÉLICOPTÈRES BLOQUÉS EN RUSSIE POUR NON PAIEMENT

Courant 2018,l'état Malien avait conclu l'achat de 2 hélicoptères supplémentaires MI-35 avec la société Russe Vertolety Rossii (spécialisée dans la fabrication d'équipement militaire ) avec le paiement d'une avance.Malheureusement les deux appareils militaires sont toujours bloqués en Russie car le Mali n'a toujours pas payé le reste de la facture.Les négociations avaient été entamées par les généraux Moustapha Drabo,Souleymane Bamba,Bemba Moussa Keita et le général Salif Traoré.

DES HÉLICOPTÈRES DE COMBAT ET DE TRANSPORT DE TROUPE

Il faut rappeler que le MI-35 est un appareil de combat et de transport des troupes qui se distingue par sa capacité à agir dans toutes les conditions climatiques et météorologiques et par ses armements très précis et redoutables, donc très adapté dans le contexte Malien. 

LE GROUPE RUSSE VERTOLETY RUSSII MET EN GARDE LE GOUVERNEMENT MALIEN A TRAVERS L'ATTACHÉ MILITAIRE

La société  de fabrication d'arme Russe fait une mise en garde à l'état Malien.C'est ainsi que par l’intermédiaire de l'attaché militaire de la Russie, la société Vertolety Russii  a averti le chef d'état major général des armées  que si le Mali ne paye pas le reliquat du montant convenu pour les deux hélicoptères , les frais de parking et de gardiennage risquent d'absorber la somme convenue pour la vente des appareils.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :