DANS LES COULISSES DE LA VISITE DE BOUBOU CISSE A NIORO, LE PREMIER MINISTRE SOLLICITE LE SOUTIEN DU CHEF RELIGIEUX DANS LE CADRE DU DIALOGUE NATIONAL

Le 15 août 2019, le premier ministre Boubou Cissé à la tête d'une forte délégation, a rendu visite au leader religieux le chérif de Nioro.Le premier ministre est arrivé à 12h13 minutes à bord d'un avion cargo des forces armées maliennes (FAMA) immatriculé TZ-11T suivant une autorisation de vol numéro 234/AA du 14-08-2019 du chef d'état major général des armées.

UNE DELEGATION MINISTÉRIELLE DE HAUT RANG,LE LEADER RELIGIEUX S’EST OPPOSE A LA VENUE DU GENERAL SALIF TRAORE A NIORO

Faisaient partie de la délégation le ministre de la défense le général Dahirou Dembélé, le ministre des affaires étrangères Tiébilé Dramé et le ministre de l'administration territoriale.Le leader religieux s'est opposé à la venue du ministre de la sécurité intérieure le général Salif Traoré qui a été retiré de la liste des ministres devant faire le déplacement.Le premier ministre Boubou Cissé a d'abord rencontré le Chérif Bouyé, en marge de cette rencontre, 20 millions CFA ont été remis au fils du leader religieux Omar).La délégation a visité ensuite la famille Tall, une somme de 3 millions a été remise à l'imam, après c'était au tour de la famille Kaba Diakité de recevoir une enveloppe de 1 million CFA.

LE LEADER RELIGIEUX RESTE INFLEXIBLE DEVANT LE PREMIER MINISTRE , OUI AU DIALOGUE NATIONAL MAIS NON A LA REVISION CONSTITUTIONNELLE

La rencontre entre le chérif Bouyé Haidara de Nioro et le premier ministre Boubou Cissé a duré 21 minutes.Le premier ministre a présenté ses voeux pour la fête de tabaski et sollicité le chérif pour son accompagnement pour les travaux du dialogue national. Le leader religieux a rassuré le premier ministre de son approbation pour le dialogue national, mais à condition qu'il n'aboutisse pas à la révision constitutionnelle.Selon les renseignements recueillis sur place, le nom du président de la république Ibrahim Boubacar Keita n'a pas été évoqué

LE CHERIF DE NIORO INTERPELLE LE MINISTRE DE LA DEFENSE DAHIROU DEMBELE SUR LA LIBERATION DU GENERAL SANOGO ET DE SES COMPLICES

Selon plusieurs sources concordantes sur place, le chérif de Nioro a interpellé sans protocole le ministre de la défense le général Dahirou Dembélé sur la libération de l'ex chef de la junte le général Amadou Aya Sanogo et ses complices. Comme réponse le général Dahirou Dembele a informé ledit chérif qu'il s'évertue avec le premier ministre chaque jour afin que Amadou Aya Sanogo et complices retrouvent la liberté .Selon le ministre de la défense, c'est l'ex premier ministre Soumeylou Boubey Maiga qui a rendu la chose difficile avec l'implication de la communauté internationale.Dans une confidence de la garde rapprochée du Chérif,une enveloppe a été remise à Tiebilé Dramé avec plusieurs noms pour des nominations au ministère des affaires étrangères mais aussi dans les représentations diplomatiques maliennes à l'étranger.La visite a finalement pris fin par une séance de photo à la demande de Tiébilé Dramé.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :