CORONAVIRUS COVID-19 AU MALI : QUAND LE MENSONGE D’ÉTAT CACHE LES VRAIS CHIFFRES SUR L’AMPLEUR DE LA PROPAGATION DE L’ÉPIDEMIE.AFRICA-KIBARU RECOMMANDE AUX MALIENS DE PRENDRE PLUS DE PRÉCAUTIONS POUR CASSER LA CHAÎNE DE LA CONTAMINATION

Au moment où le monde tente de faire face à l'une des plus graves crises sanitaires de l'humanité, le coronavirus Covid 19 continue sa propagation aussi dans notre pays. A la date du 13 avril 2020 à 23h00 et contrairement aux chiffres officiels annoncés par le gouvernement ,le Mali compte 567 cas dont 39 morts. 

AU MALI , QUARANTE DEUX PERSONNALITES TESTÉES POSITIVES AU COVID-19

Cependant,ces chiffres sur le nombre des cas positifs concernent uniquement les patients issus des milieux favorisés qui ont eu la chance d'être testés.Les statistiques des personnes non testées  à savoir l'immense majorité de la population , ne sont pas pris en compte.Selon plusieurs sources confidentielles et après nos recoupements  au ministère de la santé,à date du 13 avril 2020 toujours à 23h00, quarante deux (42) personnalités sont testées positives au covid 19 :

- Deux (2) ministres en fonction

-Quatre (4) députés dont le fils du président Karim Keita .Contrairement à sa déclaration sur les réseaux sociaux, Karim Keita a bien été testé positif.Il faut rappeler que Hady Niangadou qui est un de ses proches a aussi été testé positif.

-Deux (2) généraux dont le général Ibrahim Dahirou Dembelé

-Un (1)maire en activité en la personne de Aba Niaré et aussi un ex maire.

-Cinq (5) ex ministres dont Iba Ndiaye

-Deux (2) guides réligieux

-Trois (3) artistes 

-Deux (2) agents de l'ORTM

Selon les renseignements obtenus au ministère de la santé, les patients au Mali sont traités à base de médicaments anti-paludéen, de rhume et d'antibiotiques.

 

MALGRÉ LA MISE EN GARDE DU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES SUR LE RISQUE DE PROPAGATION DE L'ÉPIDEMIE, LE PRÉSIDENT IBK REFUSE LE REPORT DU 2ÈME TOUR DES LEGISLATIVES

Compte tenu de l'évolution spectaculaire de l'épidemie, le ministre de la santé Michel Sidibé et le ministre des affaires étrangères Tiebilé Dramé ont tenté de dissuader sans succès le président de la république Ibrahim Boubacar Keita sur le report du deuxième tour des élections législatives.Il faut alerter que la tenue du vote risque d'entrainer une explosion de la contamination. Selon plusieurs sources  confidentielles, la dissimulation des vrais chiffres de la maladie à la population malienne et à l'opinion internationale s'explique par la volonté du pouvoir de tenir à n'importe quel prix le deuxième tour du 19 avril 2020.

Nous recommandons à nos compatriotes d'adopter les gestes barrières pour freiner la propagation du virus.Sur le visuel qui suit , une illustration des gestes barrières :

Africa-Kibaru

Related posts

3 Replies to “CORONAVIRUS COVID-19 AU MALI : QUAND LE MENSONGE D’ÉTAT CACHE LES VRAIS CHIFFRES SUR L’AMPLEUR DE LA PROPAGATION DE L’ÉPIDEMIE.AFRICA-KIBARU RECOMMANDE AUX MALIENS DE PRENDRE PLUS DE PRÉCAUTIONS POUR CASSER LA CHAÎNE DE LA CONTAMINATION”

  1. Alexandre Nisha

    En toute honnêteté, est ce que les Autorités maliennes peuvent nous dire le contraire de cette information sur le covid-19 (567 cas dont 39 décès) ???

  2. gas

    tant que dicko dira aux gens d’aller prier dans les mosquées le mal n’est pas pret de s’arreter

  3. Balla

    ce n’est pas à Dicko de le dire ou non. Il n’est pas le président du Haut Conseil Islamique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :