CONFLIT FRATRICIDE ENTRE FEU LE GÉNÉRAL NIAMÉ KEITA ET LE PRÉSIDENT IBK,UNE RELATION TENDUE QUE MÊME LA MORT N’A PAS RÉUSSI À APAISER

Au Mandé, les griots ont l'habitude de dire que '' la mort efface toutes les querelles entre les enfants du mandé ''. La relation tendue entre feu Niamé Keita et le président de la république Ibrahim Boubacar Keita vient de contredire  cette règle de conduite empruntée au droit coutumier.Le chef de l'état a fait un acharnement sans fin vis à vis de feu Niamé Keita jusque dans  sa dernière demeure.

LES RAISONS DE LA TENSION ENTRE LE PRESIDENT IBK ET FEU NIAME KEITA

Officier émérite le plus médaillé de l'histoire de la police nationale du Mali, Niamé Keita a été brillamment élu député de Nara aux élections législatives de 2013 et a fait son entrée à l'assemblée nationale sous les couleurs du RPM. Sollicité par plusieurs élus pour occuper le poste stratégique de président de la commission de défense de l'assemblée nationale, poste qui a été octroyé au fils du président Karim Keita ( ancien vendeur de véhicule) sans aucune expertise dans le milieu militaire, Niamé Keita a été contraint de se résigner à être vice président d'une autre commission.

Face à la mauvaise gouvernance du président IBK et de son clan, le député Niamé Keita démissionna du parti présidentiel RPM avec fracas pour rejoindre l'URD où il a été accueilli à bras ouvert avec tous les honneurs dus à son rang de grand serviteur de l'état du Mali.Après cette démission,la guerre fut totale  entre le bouillant député et le président IBK.

UN ENTERREMENT À KALANBANBOUGOU SANS CÉRÉMONIAL FUNÈBRE DIGNE DE SON RANG

Selon plusieurs officiers supérieurs présents aux obsèques de Niamé Keita le vendredi 17 avril 2020,c'est la première fois qu'un général de surcroit le plus médaillé de la police nationale meurt sans cérémonial funèbre digne de son rang.Le pouvoir s'est contenté d'un communiqué sans plus.Cependant les parents, les anonymes, les militants de son parti URD, des collègues députés tous de l'opposition, des amis policiers, des syndicats de chauffeurs, des anonymes étaient nombreux dans la résidence de feu le général Niamé Keita qui a été accompagné dans sa dernière demeure située dans la cour de sa résidence à Kalanbanbougou

Selon nos constatations sur place, aucune personnalité du régime IBK n'a participé aux obsèques.Une situation très regrettable qui n'honore pas les autorités du Mali.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :