CONFERENCE D’ENTENTE NATIONALE, L’ARGENT COULE A FLOT SUR LES EX-REBELLES POUR QU’ILS PARTICIPENT A LA CONFERENCE

L’ouverture de la conférence d’entente nationale hier à Bamako a été marquée par beaucoup de défections tant du côté des ex-rebelles que de l’opposition Malienne.Toutes les composantes de la coordination des mouvements de l’Azawad ,du MNLA au HCUA en passant par le MAA étaient unanimes pour le boycott.

L’oppostion avait fait ses réserves sur l’accord et avait tiré la sonnette d’alarme sur sa dangerosité pour le pays.Selon elle, cet accord n’est que le prélude de la partition programmée du Mali.Elle a exgigé une large concertation incluant toutes les parties prenantes y compris l’ensemble des couches sociales, les Maliens de l’intérieur et de l’extérieur  où on aborderait tous les sujets pour connaitre les causes profondes de la crise et trouver des solutions de sortie .

Devant  le risque  de l’échec de la conférence, le pouvoir met le paquet en distribuant de l’argent aux ex-rebelles pour qu’ils reviennent sur leurs décisions.C’est ainsi que dans la journée d’hier, 30 millions de FCA ont été distribués entre 60 délégués du nord pour les faire changer d’avis.L’ex-rebelle le colonel Hassan EL Meddhi dit jimmy a été chargé de la répartion de cette somme.Ceci explique entre autres le retour ce matin des membres de la CMA à la conférence .Selon les observateurs avertis de la politique Malienne, cette pratique est  courante. Le pouvoir n’hesite pas à engloutir  des centaines millions pour calmer les caprices des groupuscules armés.

Africa -kibaru

 

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :