CAMPAGNE POUR LE ‘OUI’ À SIKASSO, ORTM,ASMA,OFFICE DU NIGER,APCAM ET DE GROS MOYENS FINANCIERS DE L’ETAT MOBILISÉS POUR LA CAUSE

La bataille autour de la modification constitutionnelle s’intensifie de plus en plus au Mali entre le pouvoir, la société civile et l’opposition.Malgré de grandes manifestations monstres organisées à travers tout le pays contre la révision, le pouvoir essaye désespérément de contrer le camp du ‘non’.

D’importants moyens financiers et matériels de l’état sont mobilisés pour faire campagne  en faveur du  ‘oui’.C’est ainsi qu’une délégation constituée de l’ASMA-CFP( le parti de Boubeye Maiga),l’APCAM,l’Office du Niger,l’ORTM et 4 agences de communications s’est rendue ce week-end  à sikasso à bord de sept 4×4 de la présidence.L’objectif est de mobiliser à tout prix.

Le gouverneur de Sikasso, chargé de l’hébergement et de la nourriture de la délégation, a donné des instructions aux responsables de l’administration pour une implication totale dans cette campagne.C’est ainsi qu’ils ont obligation de venir aux activités avec femmes et enfants.L’APCAM de Bakary Togola gère l’acheminement des agriculteurs sur les lieux de meeting avec t-shirts et 5000 caf pour chacun.L’office du Niger prend en charge les frais des meetings, notanment les visites aux notables et chefs religieux de la ville.Une enveloppe de 150.000 CFA est attribuée à chacun.Le patron de l’office du Niger sert de coffre fort ambulant .

Après la région de Sikasso, la délégation prendra la direction de Bougouni avec la même stratégie déployée à sikasso.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :