APRÈS L’INVESTITURE DE SOUMAILA CISSÉ AU STADE DU 26 MARS, KARIM KEITA ET LE POUVOIR FONT PRESSION SUR SIDIKI DIABATÉ POUR QUE L’URD N’UTLISE PAS SES CHANSONS

Après le méga meeting de l'URD pour l'investiture de Soumaila Cissé au stade du 26 mars, la panique s'installe dans le camp du pouvoir, le chanteur Sidiki Diabaté fait l'objet de très fortes pressions de la part du pouvoir

Le meeting de l'URD qui a rassemblé plus de 90.000 personnes dans le stade du 26 mars plonge le pouvoir dans une profonde inquiétude.Selon les spécialistes de la médiamétrie (qui mesurent l'audience de la télé, radio,internet) ce rassemblement a été l'évènement le plus médiatisé du continent pendant ce week-end du 12 mai.Plus de 6000 articles dans les presses quotidiennes, hebdomadaires et bi-hebdomadaire en Afrique,Europe et Amérique.Trois mille( 3000) radios nationales et internationales dont RFI,la BBC,la VOIX DE L'AMÉRIQUE,AFRICA NUMERO 1 et DEUTCH FM ont parlé de l'évènement.

Avec la couverture en live de AFRICABLE,plus de 150 millions de telespectateurs ont vu l'image de l'investiture.Une cinquantaine (50) de chaînes de télé dont TV5,FRANCE 24 ont relayé l'information.La musique du célèbre chanteur malien Sidiki Diabaté a été joué pour l'animation de l'évènement sans compter la présence de plusieurs autres artistes.

Actuellement le pouvoir exerce de fortes pressions sur Sidiki Diabaté afin que ce dernier interdise à l'URD et aux autres partis politiques l'utilisation de ses sons dans les vidéos et dans les meeting politiques à venir.Bouba Fané,l'envoyé de Karim Keita en accord avec Boubeye Maiga a tenté de convaincre l'artiste qui visiblement ne semble pas vouloir céder à leur demande.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :