APRÈS LA TENTATIVE D’ASSASSINAT DU MARÉCHAL MADOU, LE POUVOIR DONNE DES INSTRUCTIONS POUR BROUILLER LES PISTES

Après la tentative d’assassinat contre le chroniqueur Madou ka journal, hospitalisé à l’hôpital du Mali, le pouvoir multiplie des initiatives  pour faire brouiller les pistes.

Instruction a été donnée au ministre Kassim Tapo (voisin du chroniqueur à bouloukansoubougou) d’entreprendre des démarches auprès de la famille de l’activiste pour faire calmer la situation.L’enquête est confiée au commissariat du 13 ème arrondissement.Des directives sont données pour mettre en avant la thèse selon laquelle les adeptes du chérif Ousmane Madane Haidara seraient à l’origine de la tentative d’assassinat. Une manière habile de faire porter le chapeau à l’Iman d’autant plus que des menaces de mort ont été récemment proférées par ses partisans .Selon les mêmes directives venant du ministre de la sécurité intérieure le général Salif  Traoré, aucune piste menant au pouvoir ne doit surtout être envisagéé.Il a été également demandé aux 30 éléments de la sécurité d’état qui sont à l’origine de la plupart des agressions depuis le début de la crise, de rester discrets et de ne pas se rendre au bureau.Il ne doivent prendre contact qu’avec leurs agents de liaison.

Si le pronostic vital du chroniqueur n’est pas engagé pour le moment, les médecins affirment qu’il a eu beaucoup de chance et que par contre les risques d’infections et de traumatisme existent.Selon eux le coeur a été évité de 9 cm, ce qui relève du miracle.Le chef de file de l’opposition malienne Soumaila Cissé s’est rendu au chevet du chroniqueur pour lui témoigner de son soutien.Le rappeur Master Soumi ainsi que de nombreux partisans de Madou Ka journal étaient également sur place, le rappeur  n’a pas caché sa colère devant cette tentative d’assassinat.

Africa Kibaru (copyright Africa Kibaru)

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :