AFFAIRE DES FAUX BLINDÉS DE L’ARMÉE , RÉVÉLATION SUR LES VRAIES RAISONS DE LA CRISE.

Après l'éclatement de plusieurs affaires  de corruption, le régime du président IBK est en passe  de faire un énième grand scandale lié aux faux blindés précédemment annoncés en grande pompe.Une lettre de dénonciation du général de brigade Moustapha Drabo avait mis le feu aux poudres.Africa-Kibaru a mené l'enquête  dans les méandres de cette ténébreuse  affaire qui a une fois de plus floué les maliens et mis en danger la défense et la sécurité du pays au profit de quelques intouchables perchés au sommet de l'état.

UN PRESTATAIRE QUI REFUSE DE PAYER DES COMMISSIONS SUPPLEMENTAIRES

Plusieurs sources confidentielles  vérifiées confirment que  la lettre de dénonciation du général de brigade Moustapha Drabo  est consécutive aux refus du prestataire (à l'origine de la vente des blindés) de verser un montant supplémentaire (pot de vin) au général Drabo.A l'issue de la signature du contrat sur les 50 blindés Typhon entre le Mali et le prestataire en présence du premier ministre Boubou Cissé et du ministre de la sécurité le général Salif Traoré,le prestataire a versé une commission de 10% du marché aux personnalités citées (Boubou Cissé et Salif Traoré)

DES BLINDES VALIDÉS CONFORMES DANS UN PREMIER TEMPS PUIS DENONC¦ÉS COMME ETATNT DES FAUX SUITE AU PROBLEME DE COMMISSIONS

Après la signature du contrat,le général Moustapha Drabo a séjourné aux émirats arabe unis pendant 6 jours pour inspecter le prototype  des véhicules blindés.Selon les renseignements obtenus,à son retour, le général Drabo n'a émis aucune réserve sur la qualité des blindés commandés par le Mali.Après la réception du premier lot de véhicule, le général Drabo a fait plusieurs déplacements auprès du général Salif Traoré pour réclamer sa part des 10% de la commission versée pendant la signature du contrat.

LE GENERAL DRABO PRIÉ D'ALLER CHERCHER SA PART DE COMMISSION AUPRES DU PREMIER MINISTRE BOUBOU CISSE

Selon une source  confidentielle, le géréral Salif Traoré a demandé au général Drabo d'aller réclamer   auprès du premier ministre Boubou Cissé  sa part d'argent des 10% de contrat de blindés comme cela se faisait dans tous les achats d'équipements militaires du régime IBK depuis 2013.Face à son échec d'obtenir gain de cause auprès du premier ministre, le général Drabo a commencé des investigations pour trouver des points de discordances entre les  véhicules livrés au Mali et les vrais blindés.C'est à travers son secrétaire  particulier que le général a fait publier à la presse les détails sur la vente des véhicules militaires .

LE PRESIDENT IBK FURIEUX CONVOQUE LE GENERAL SALIF TRAORE A SON DOMICILE A SEBENINKORO POUR S'EXPLIQUER SUR L'AFFAIRE

Une source anonyme confirme que  le général Salif Traoré a fait porter la responsabilité de cette affaire sur le premier ministre Boubou Cissé qui serait le seul responsable dans cette affaire.Selon les informations obtenues, le premier ministre Boubou Cissé a diligenté le paiement de la totalité  des sommes dues au prestataire.Par ailleurs, le président IBK a aussi été informé que le blindé Tiphon qui l'a conduit pendant les festivités du 2o janvier  était  un faux

15 FAUX BLINDÉS SUR 50 SONT A RENVOYER AU PRESTATAIRE QUI DEMANDE UN NOUVEL AVENANT AU CONTRAT

Selon une source militaire sous couvert d'anonymat, le prestataire se dit offusqué du manque de coordination entre l'élite du regime par le renvoi de 15 faux blindés.Un autre avenant au contrat de vente est en  cours de signature entre le Mali et le prestataire pour supporter les frais de transport des 15 faux blindés retournés par le Mali.D'autres sources confirment que le général Moussa Diawara a reçu plusieurs fois le général Drabo pour planifier la stratégie à adopter pour discréditer le premier ministre Boubou Cissé .Enfin selon la même source,le général Dahirou Dembélé pointe d'un doigt accusateur  le ministre de la sécurité le général Salif Traoréd'être le cerveau de cette affaire de faux blindés qui a instrumentalisé le premier ministre pour des intérêts peu honorables.

Africa-Kibaru

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :